AKG-Y500

 

Test du Casque AKG Y500

AKG est une marque autrichienne de matériel audio. Elle fait partie du groupe Harman international qui est composé des marques BSS Audio, Crown International, dbx, Digitech, JBL, Lexicon, Soundcraft et Studer. Aujourd’hui le groupe Harman appartient à Samsung, le géant coréen a racheté le groupe en 2016. Mais AKG continue de concevoir des casques et écouteurs sous sa propre marque. Il faut dire que son savoir-faire n’est plus à prouver, ses 70 ans d’expérience dans le domaine de l’audio font la différence. Dans son catalogue on retrouve des casques audio et des écouteurs de différents types (filaire, sans-fil, supra-auriculaires, circum-auriculaires, etc.) Dans ce test nous nous intéressons au AKG Y500 qui est un casque sans-fil de type supra-aural (les coussinets reposent directement sur vos oreilles). Découvrez ses caractéristiques et performances ci-dessous.

Points Positifs
- Design
- Confort
- Son équilibré
- Autonomie


Points Négatifs
- Robustesse
- Maintien perfectible
- Détection des mouvements
- Mode Ambiant Aware inutile

 

Casque Audio AKG Y500

casque-AKG-Y500

 

AKG a soigné son packaging. Le casque AKG Y500 est livré dans une jolie boîte en carton. Le casque est représenté en photo sur l’avant, le constructeur a également imprimé une partie de ses caractéristiques sur la partie arrière. Une fois la boîte ouverte vous tombez sur le casque Bluetooth placé dans un élément en plastique. Le casque est fixé par des morceaux de plastique pour être sûr qu’il ne bouge pas pendant la livraison. En plus du casque vous obtenez un câble audio pour l’écoute filaire (il est équipé d’un micro pour les appels téléphoniques), un câble de charge USB, une pochette de transport (l’intérieur a été doublé pour assurer une bonne protection), un guide de démarrage rapide et une carte de garantie. Le casque Y500 est disponible pour 149,00€ sur le site officiel de Samsung, mais vous pourrez l’acheter a un prix plus intéressant sur le site Amazon.

 

AKG Y500 Test

AKG-Y500-review

 

Une fois sortie de sa boîte l’AKG Y500 fait très bonne impression. C’est un casque de type supra-aural, donc les oreillettes reposent directement sur vos oreilles. Le casque est surtout composé de plastique, mais il y a certains éléments qui sont en aluminium. Notamment les coques des oreillettes. Il est disponible en quatre couleurs : noir, bleu, vert et rose (le logo AKG est imprimé en blanc sur l’extérieur des oreillettes). Nous testons la version de couleur noire. Le Y500 possède un design attrayant, mais les plastiques qui constituent les différents éléments du casque sont fragiles. Il faudra absolument éviter les chocs et les chutes si vous voulez le faire durer dans le temps. Les oreillettes peuvent être posées à plat ce qui est utile lorsque le casque est placé autour de votre cou. Elles peuvent également être rabattues contre l’arceau, ce qui permet de faciliter son transport. Une housse de transport en tissu est fournie dans la boîte afin de protéger le casque pendant vos déplacements.

Les coussinets à mémoire de forme ne sont pas super épais, mais ils restent confortables. Pour rappel c’est un casque supra-aural, les coussinets reposent directement sur vos oreilles. Les casques supra-oraux ne sont jamais les meilleurs au niveau du confort. Mais sur ce modèle la pression exercée sur vos oreilles n’est pas excessive. L’isolation passive obtenue avec le AKG Y500 est correcte. Si la mousse à mémoire de forme est placée correctement sur votre oreille les sons extérieurs ne viendront pas trop perturber votre expérience musicale. L’isolation passive reste tout de même en retrait par rapport à un casque de type circum-aural. Le design du casque et le confort sont satisfaisants, par contre sa conception supra-aural pose tous de même problème. Une fois en place sur votre tête le casque manque de stabilité. Il glissera si vous effectuez des mouvements brusques ou si vous inclinez trop fort la tête. Donc le Y500 ne peut pas être utilisé pour effectuer des activités sportives.

 

Caractéristiques

AKG-Y500-test

 

Pour les contrôles le constructeur a opté pour des boutons physiques qui sont placés sur la tranche des oreillettes. Sur l’oreillette gauche, vous trouverez les boutons pour gérer votre musique et modifier le volume sonore. La prise casque 3,5 mm est également placé sur cette oreillette. Sur l’oreillette droite, vous trouverez le bouton d’alimentation qui sert également à lancer l’appairage Bluetooth. Il y a également un interrupteur qui permet d’activer la fonction « Ambiant Aware » (nous y reviendrons lorsqu’on abordera la partie audio). Pour rechargé le casque KG a décidé d’intégrer un port micro USB. Ce choix est étrange sachant que de nombreux concurrents optent maintenant pour la connectique USB-C. Sinon les boutons physiques sont facilement accessibles lorsque vous portez le casque et ils s’utilisent facilement. Vous pouvez toujours vous référer au manuel d’utilisation pour comprendre leurs fonctionnements.

Le casque se connecte grâce à la technologie Bluetooth en version 4.2 (c’est regrettable que la norme Bluetooth 5.0 ne soit pas de la partie). La connexion sans fil se fait très facilement, vous ne serez pas perdu si vous avez déjà utilisé ce type de casque audio. Vous lancez l’appairage sans-fil et ensuite vous n’avez plus cas sélectionné le casque dans le menu Bluetooth de votre appareil pour effectuer la connexion. L’AKG Y500 est compatible avec la connexion multipoints (cette fonction est rare sur les casques audio vendus dans cette gamme de prix). Vous pourrez le connecter à deux appareils différents, par exemple votre smartphone et votre tablette. Si la batterie est à plat, vous pourrez l’utiliser en filaire, le câble audio est fourni dans la boîte. L’autre regret que l’on peut avoir c’est que le casque ne prend pas en charge les codecs aptX et aptX HD de Qualcomm.

AKG a intégré un microphone pour les appels en kit mains libres. Les conversations sont compréhensibles, mais les bruits de fond viennent quand même perturber vos conversations. Il est préférable d’utiliser directement son smartphone. L’AKG Y500 est équipé de plusieurs capteurs qui sont censés mettre automatiquement en pause le son lorsque vous retirez le casque de vos oreilles. Mais la gestion des mouvements fonctionne mal, parfois la musique continue d’être joué. Du coup il vaut mieux utiliser le bouton physique présent sur le casque pour mettre en pause la musique. Sachez que la détection des mouvements ne peut pas être désactivée.

 

Performances et Qualité de l’Audio

test-AKG-Y500

 

Le casque est équipé de haut-parleur de 40 mm qui offre une bande de fréquence large (16 Hz – 22 kHz). Une fois la musique lancée on a tous de suite constaté que le AKG Y500 offrez un son de bonne qualité. Vous pourrez profiter de vos musiques préférées pendant des heures. Quelque part cela ne nous étonne pas, AKG a quand même plus de 70 ans d’expérience dans le domaine de l’audio.

Le son est bien équilibré, même en poussant le volume à fond la distorsion reste calme. De toute façon vous n’aurez pas besoin de pousser le volume à fond pour profiter de votre musique. Même si c’est un casque de type supra-aural les sons extérieurs ne perturbent pas trop votre écoute. Le Y500 offre des basses généreuses, mais elles ne couvrent pas les autres fréquences. Les voix sont présentes et bien reproduites, vous pourrez profiter des parties vocales. Les aigus ne sont également pas négligés. Ils montent haut, cependant ils ne deviennent jamais criards ou agressifs pour vos tympans.

La gestion des sons ambiants est une fonction de plus en plus populaire dans le domaine des casques audio. Les constructeurs intègrent des fonctions pour gérer les bruits extérieurs. Sur ce modèle AKG a intégré la fonction « Ambiant Aware ». Elle s’active via le bouton physique présent sur l’oreillette droite. Une fois activé le casque diminue le son et amplifie les bruits extérieurs pour que vous puissiez être conscient de votre environnement. Mais bon cette fonction est inutile, sachant que le Y500 est un casque supra-aural. Avec cette conception les sons externes sont déjà audibles s’ils sont forts. En plus lorsque l’on active le mode « Ambiant Aware » il y a un son désagréable qui apparait. Ce mode est inutile et il nuit votre expérience d’écoute, donc vous ne l’activerez jamais pendant votre utilisation.

Le Y500 est un casque sans-fil du coup il est équipé d’une batterie. Celle-ci fait 900 mAh et propose 33 heures d’autonomie. Une performance plus qu’honorable, nous vous rappelons tout de même que l’autonomie varie en fonction du volume sonore. Quoiqu’il en soit une fois la batterie totalement rechargée, vous pourrez profiter de votre musique de nombreuses heures. Ce qui est dommage c’est que la batterie du casque ne soit pas amovible. Mais bon cette caractéristique est présente sur la majorité des casques Bluetooth proposés sur le marché. Vous rechargez la batterie avec le câble micro USB fourni dans la boîte.

 

Conclusion

test-BackBeat-Go-810

 

L’AKG Y500 est un casque Bluetooth de type supra-aural qui satisfera de nombreux utilisateurs. Il possède un design attrayant, il est également confortable, endurant et propose un son équilibré. Le Y500 possède tous de même quelques défauts, mais rien de rédhibitoire.

 

Casque AKG Y500

 

acheter-maintenant
audio-power

Dernières actualités sur les casques audio, écouteurs, enceintes. Découvrez nos guides d'achat, comparatifs et tests.

Audio-Power.fr

  • Vous avez une question ? Entrer en contact: audiopower.mail@gmail.com

  • Audio-Power participe au programme d'affiliation de Amazon qui est conçu pour fournir des liens qui renvoient vers le site www.amazon.fr

  • Par exemple nous utilisons des liens d'affiliation Amazon dans notre barre latérale de droite. Nous intégrons l'image et le lien directement sur notre site.

Newsletter

 

Infos confidentialité :
Si vous choisissez d’entrer votre adresse e-mail sur cette page vos données personnelles ne seront utilisées que pour vous faire parvenir des messages d’information et des promotions. Vous pourrez à tout moment utiliser le lien de désinscription qui figure au bas de chaque message. Vos données sont stockées jusqu’à votre désinscription. Les données recueillies sur cette page sont stockées par le sous-traitant Mailchimp, dont la politique de confidentialité est disponible sur leur site.